Résolution 208 (2006)1
sur les produits du terroir et la mondialisation

Le Congrès, saisi de la proposition de la Chambre des régions,

1. Estime que les produits du terroir contribuent à la diversité culturelle et au développement économique et social des économies territoriales.

2. Il considère notamment que les traditions gastronomiques et culinaires, héritières d’une tradition populaire, sont un atout fondamental pour le tourisme local.

3. Depuis des siècles, les différentes régions cultivent un savoir-faire gastronomique qui a permis de maintenir jusqu’à nos jours des produits du terroir et des spécialités alimentaires renommés et de qualité.

4. Cependant, si la mondialisation, avec l’accroissement du tourisme et des échanges commerciaux, a augmenté le nombre de personnes s’intéressant aux produits du terroir, elle peut aussi constituer une menace d’uniformisation des goûts et des produits en écartant les productions de caractère issues de la diversité des identités locales.

5. En conséquence, le Congrès, saisi d’une proposition de la Commission de la culture et de l’éducation, invite ses membres:

a. à encourager la production et le développement commercial des produits du terroir en vue de protéger le patrimoine historique, culturel et environnemental des régions gastronomiques, de même que leur identité régionale;

b. à garantir et à promouvoir l’image des produits régionaux, en vue de renforcer la diversité culturelle de leurs territoires;

c. à promouvoir des pratiques agricoles respectueuses de l’environnement permettant la préservation du patrimoine naturel rural ainsi que du patrimoine culturel régional;

d. à continuer à garantir la sécurité alimentaire en appliquant le principe de précaution et en instituant des systèmes de veille sanitaire permanents;

e. à continuer à organiser des manifestations au niveau régional (foires, conférences, dégustations);

f. à conseiller les autorités chargées de la promotion de ces produits de coopérer avec celle des pays voisins, en vue d’assurer une promotion et une diffusion au-delà des frontières.

6. Le Congrès charge la Commission de la culture et de l’éducation:

a. d’assurer le suivi de cette résolution, en organisant des conférences bilan;

b. de poursuivre l’examen de ce dossier, en invitant les régions et les villes, représentées au Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe, à présenter les bonnes pratiques qu’elles ont mises en place afin de promouvoir leurs produits du terroir;

c. d’examiner l’intérêt de faire une étude sur l’impact des produits du terroir sur le tourisme.

7. Le Congrès décide d’inviter le Comité des régions à examiner la possibilité de participer à des activités en partenariat avec le Congrès, afin de mettre en avant une culture des produits régionaux.

1. Discussion et adoption par la Commission permanente du Congrès le 16 mars 2006 (voir document CG (12) 29, projet de recommandation présenté par H. Lund (Danemark, L, SOC), rapporteur).



 Haut de page

 

  Documents liés
 
   Réunions