Communiqué de presse - 062(2010)

« Plus de respect pour les langues minoritaires » préconise le Commissaire Hammarberg

Strasbourg, 25.01.2010 – « Les droits linguistiques sont devenus un sujet de discorde dans plusieurs pays européens. Leur déni porte atteinte aux droits de l’homme et suscite des tensions inter-communautaires », a déclaré Thomas Hammarberg, Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe dans son dernier Point de vue publié aujourd’hui.

« L’orthographe des noms sur les passeports, l’affichage des noms de rue et autres indications topographiques, la langue employée à l’école, les impératifs linguistiques dans la communication avec les autorités et la possibilité de créer des médias minoritaires sont certaines des grandes questions soulevées par les représentants des minorités ». Pour Thomas Hammarberg, « la maturité politique des dirigeants est un facteur indispensable pour régler ces questions dans le respect des normes des droits de l’homme ».

En soulignant que la langue est un vecteur essentiel de l’organisation sociale et de l’identité individuelle, le Commissaire appelle les gouvernements européens à mieux prendre en compte les besoins des minorités. « Bien trop souvent, les autorités ne les écoutent pas assez attentivement lorsqu’elles élaborent leurs politiques. Il est essentiel que les gouvernements communiquent souvent et directement avec les personnes appartenant aux minorités nationales, dans un souci de concertation approfondie et permanente ».

Publiés deux fois par mois en anglais, français et russe, les Points de vue peuvent être republiés dans la presse ou sur Internet sans notre accord préalable, sous réserve que le texte ne soit pas modifié et qu’il soit fait mention de la source comme suit : « Egalement disponible sur le site du Commissaire ».

Les lecteurs peuvent commenter le point de vue directement sur le site web du Commissaire.

Contacts presse au Bureau du Commissaire :

Stefano Montanari, +33 (0)6 61 14 70 37; stefano.montanari@coe.int

Bureau du Commisssaire aux droits de l’homme
Unité de communication
Tel: +33 (0)3 88 41 35 38
Fax:+33 (0)3 90 21 50 53
www.commissioner.coe.int
press.commissioner@coe.int



 Haut de page