Communiqué de presse - 336(2006)

Conférence de Stockholm : les ministres européens chargés de l’égalité entre les femmes et les hommes demandent une évaluation du coût des inégalités persistantes entre les femmes et les hommes

Stockholm, 09.06.2006 – Une conférence ministérielle du Conseil de l’Europe sur l’égalité entre les femmes et les hommes, qui a duré deux jours, s’est achevée avec l’adoption, par les ministres européens compétents, d’une Résolution sur « réaliser l’égalité entre les femmes et les hommes : un défi pour les droits de la personne humaine et une condition préalable au développement économique ». Les ministres sont convenus de stratégies spécifiques pour réaliser cette égalité, et encouragent les gouvernements et l’ensemble des institutions et groupes concernés à les mettre en œuvre. Ils demandent notamment au Comité des Ministres du Conseil de l’Europe d’évaluer activement les coûts (personnels, sociaux et économiques) de l’inégalité persistante entre les femmes et les hommes dans ses 46 Etats membres.

Les ministres invitent également tous les Etats membres à utiliser pleinement des outils comme l’analyse de genre et les données ventilées par sexe lors de la planification, de l’élaboration et de la mise en œuvre des politiques nationales, et d’intégrer une perspective de genre dans le processus budgétaire afin d’assurer une égalité de facto entre les femmes et les hommes.

Dans la Résolution, les ministres demandent également instamment aux Etats membres de signer et de ratifier la Convention du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains (STCE n° 197) Elle les engage en outre à soutenir la Campagne du Conseil pour combattre la violence contre les femmes, y compris la violence domestique, et à y prendre une part active.

La Conférence se proposait principalement de faire prendre conscience aux intéressés que l’absence d’égalité entre les femmes et les hommes entraîne des coûts personnels, sociaux et économiques nettement supérieurs à ceux de la mise en œuvre des stratégies et outils requis pour réaliser l’égalité de facto entre les femmes et les hommes. Elle entendait faire passer le message selon lequel l’égalité entre les femmes et les hommes est un critère fondamental de la démocratie et une condition préalable au développement économique.

Pour plus d’informations, voir le site http://www.coe.int/equality-conference/fr

Contact presse :
Alun Drake, Division de la Presse du Conseil de l’Europe
Portable : + 33 6 75 65 03 46 ; E-mail : alun.drake@coe.int

Division de la Presse du Conseil de l’Europe
Tel: +33 (0)3 88 41 25 60
Fax:+33 (0)3 88 41 39 11
pressunit@coe.int
www.coe.int/press



 Haut de page