Conseil de l'Europe. Résolution (97) 23 concernant l'octroi du diplôme européen au parc national de Bielovejskaia Pouchtcha (République de Bélarus)

CONSEIL DE L'EUROPE

COMITÉ DES MINISTRES

________

RÉSOLUTION (97) 23

CONCERNANT L'OCTROI DU DIPLÔME EUROPÉEN

AU PARC NATIONAL DE BIELOVEJSKAIA POUCHTCHA

(RÉPUBLIQUE DE BÉLARUS)

(adoptée par le Comité des Ministres le 30 septembre 1997,

lors de la 602e réunion des Délégués des Ministres)

 

Le Comité des Ministres, en vertu de l'article 15.a du Statut du Conseil de l'Europe,

Vu la Résolution (65) 6 instituant le Diplôme européen;

Vu les propositions du Bureau du Comité directeur pour les activités du Conseil de l'Europe en matière de diversité biologique et paysagère (BU-DBP);

Ayant constaté l'accord du gouvernement de la République de Bélarus;

Après avoir délibéré,

Accorde solennellement le Diplôme européen au parc national de Bielovejskaia Pouchtcha, dans la catégorie A, conformément au règlement du Diplôme européen (Résolution (91) 16);

Place ladite zone sous les auspices du Conseil de l'Europe jusqu'au 30 septembre 2002 ;

Assortit l'octroi des conditions suivantes:

1. élaborer, dans un délai de trois ans, un plan de gestion, traitant notamment de:

- la gestion des herbivores,

- l'utilisation du parc par le public (définissant en particulier les objectifs poursuivis, les principes et critères inspirant l'aménagement de la région ainsi que les types d'activités qui peuvent y être menées);

2. maintenir la superficie actuelle des zones centrales ainsi que l'interdiction de toute intervention humaine dans ces zones, excepté pour des raisons de recherche scientifique ;

Assortit l'octroi des recommandations suivantes:

1. élaborer et mettre en place un plan de rétablissement de Cypripedium calceolus et Astrantia major, et poursuivre les études commencées sur l'état de protection des végétaux;

2. initier des études nécessaires sur les incidences de la pêche et du repeuplement des cours d'eau et des lacs du parc sur les populations aquatiques indigènes afin de fixer des critères de gestion de ces ressources;

3. poursuivre la surveillance continue des communautés forestières et prendre, le cas échéant, des mesures correctrices en matière de gestion pratique des ressources naturelles;

4. améliorer la connaissance de la biologie du bison, afin d'assurer une bonne conservation et gestion des populations;

5. entamer des études sur les espèces d'insectes représentées et déterminer leur statut de conservation;

6. confier au centre d'accueil des visiteurs des missions d'éducation et de loisirs conformes aux objectifs de la conservation de la diversité biologique et paysagère;

7. maintenir et accroître la contribution allouée par l'Administration au budget du parc afin que celui-ci puisse se conformer aux objectifs qui lui sont fixés;

8. augmenter, dans la mesure du possible, le nombre des guides et renforcer l'équipe scientifique;

9. instituer des corridors écologiques entre les zones centrales;

10. établir une plate-forme de dialogue entre la République de Bélarus et la Pologne afin de coordonner les activités de recherche et d'étudier les possibilités d'avancer vers la mise en place d'une collaboration très étroite pour la gestion de l'écosystème du massif forestier de Bielovejskaia Pouchtcha (Bélarus) – Bialowieza (Pologne); entre autres, il serait souhaitable d'examiner les possibilités de supprimer les barrières qui empêchent la libre circulation des grands mammifères dans ce massif forestier.



 Haut de page

 

  Documents liés
 
   Réunions