Convention relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l’Europe - Comité permanent

Recommandation n° 62 (1997) sur la conservation des oiseaux régionalement menacés en Macaronésie et dans la Bassin méditerranéen (adoptée par le Comité permanent le 5 décembre 1997)

Le Comité permanent de la Convention relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l'Europe, agissant en vertu de l'article 14 de la Convention,

Eu égard à l'objectif de la Convention, qui est de conserver la faune sauvage et ses habitats naturels ;

Rappelant que l'article 1, paragraphe 2, de la Convention prie les Parties contractantes d'accorder une attention particulière aux espèces menacées d'extinction et vulnérables, y compris aux espèces migratoires en danger d'extinction et vulnérables ;

Eu égard à l'article 3, qui demande aux Parties contractantes d'accorder une attention particulière aux espèces endémiques ;

Observant que sa Recommandation n° 48 (1996) sur la conservation des oiseaux d'Europe mondialement menacés ne vise que les espèces menacées à l'échelle mondiale ;

Conscient de l'importance de favoriser également la sauvegarde d'oiseaux menacés à l'échelle régionale, et de prendre en compte les besoins de protection de sous-espèces, de variétés ou de formes localement en danger ;

Conscient du fait que deux régions biogéographiques d'Europe, la Macaronésie et le Bassin méditerranéen, sont particulièrement riches en espèces et sous-espèces et que la conservation des oiseaux dans ces deux régions contribuera grandement au maintien de la diversité biologique de l'Europe,

Recommande que le Portugal et l'Espagne :

1. identifient, si ce n'est déjà fait, les oiseaux endémiques de la Macaronésie qui sont vulnérables, en danger ou gravement menacés ;

2. envisagent la rédaction et l'application de plans d'action pour les espèces identifiées au point 1 ;

3. considèrent, dans la mise en oeuvre de cette recommandation, les espèces et sous-espèces suivantes :

a. espèces incluses dans les 23 plans d'action mentionnés dans sa Recommandation n° 48 (1996) présentés en Macaronésie ;

b. d'autres espèces - pour le Portugal: Columba palumbus azorica 3, 6 *

- pour l'Espagne Calandrella rufescens rufescens 1, 5

Pelagodroma marina hypoleuca 1, 7 *

Burhinus oecdicnemus distinctus 2, 5 *

Cursorius cursor bannermani 2, 4 *

Calandrella rufescens polatzeki 2, 5

Parus caeruleus degener 2,5

Petronia petronia maderensis 2, 7

Saxicola dacotiae dacotiae 3, 4 *

Dendrocopos major canariensis 3, 5 *

Tyto alba gracilirostris 3, 5

Puffinus assimilis baroli 3, 7 *

Recommande que les Parties contractantes pertinentes et les Etats observateurs, le cas échéant :

4. encouragent la rédaction et l'application de plans d'action pour les espèces d'oiseaux les plus menacées en Méditerranée mais non menacées à l'échelle mondiale.

-----------------------

1 en danger d'extinction

2 Sensible à la modification de l'habitat

3 Vulnérable

4 Espèce endémique des Canaries

5 Sous-espèce endémique des Canaries

6 Sous-espèce endémique des Açores

7 Sous-espèce endémique de la Macaronésie

* A l'annexe I de la Directive «Oiseaux»



 Haut de page