Communiqué de presse - 843(2009)

"20 ans de la Convention de l'ONU sur les droits de l’enfant : une mise en œuvre qui demeure non satisfaisante" affirme le Commissaire Hammarberg

Strasbourg, 16.11.2009 – “Le 20ème anniversaire de la Convention de l'ONU sur les Droits de l'Enfant devrait être un moment de réflexion : beaucoup d'enfants subissent toujours des violations graves. Leur cause est rarement une priorité politique” a affirmé Thomas Hammarberg, Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, dans son dernier Point de vue publié aujourd'hui.

“La Convention de l'ONU sur les Droits de l'Enfant est devenue l’un des traités internationaux en matière de droits de l’homme les plus célèbres. La Convention est largement soutenue. Pourtant, sa mise en œuvre a été moins efficace qu’on ne l’avait imaginé, surtout en raison de l'absence d'une approche systématique et globale aux droits des enfants en tant que priorité politique.”

En recommandant des actions concrètes pour que les gouvernements reconnaissent aux enfants leurs droits et les mettent pleinement en œuvre, le Commissaire souligne que la crise économique ne devrait pas pénaliser les intérêts des enfants. « A la suite de la récession actuelle, il y a déjà eu des coupes budgétaires dans plusieurs pays concernant l'éducation, la santé ou la protection sociale. Les restrictions de ressources ne peuvent pas être vues comme une excuse pour ignorer les obligations de protéger les droits des enfants ou pour en retarder la mise en œuvre. Plus les difficultés sont grandes, plus nous avons de raisons d'agir avec une volonté politique claire visant à répondre aux problèmes d'une manière systématique. »

Enfin, le Commissionnaire recommande d’analyser l’impact à court et à long termes sur les enfants avant d’approuver les prochains budgets. “En Europe nous avons déjà un problème sérieux de pauvreté de l’enfance – épouvantable dans certains pays. Un grand nombre d'enfants sont défavorisés dès le départ. Ce problème doit être résolu.”

Publiés deux fois par mois en anglais, français et russe, les Points de vue peuvent être republiés dans la presse ou sur Internet sans notre accord préalable, sous réserve que le texte ne soit pas modifié et qu’il soit fait mention de la source comme suit : « Egalement disponible sur le site du Commissaire, sur  www.commissioner.coe.int»

Contact presse au bureau du Commissaire :

Stefano Montanari : +33 (0)6 61 14 70 37 ; stefano.montanari@coe.int

Bureau du Commisssaire aux droits de l’homme
Unité de communication
Tel: +33 (0)3 88 41 35 38
Fax:+33 (0)3 90 21 50 53

www.commissioner.coe.int
press.commissioner@coe.int

 



 Haut de page