Communiqué de presse - 776(2009)

« Le changement climatique est aussi une menace pour les droits de l’homme » déclare le Commissaire Hammarberg

Strasbourg, 19.10.2009 – « Des millions de personnes voient déjà leur vie quotidienne bouleversée par les effets naturels du réchauffement climatique. Les droits de l’homme sont aussi menacés, comme les droits à la vie, à la santé, à l’alimentation, à l’eau, à l’hébergement ou à la propriété » a déclaré aujourd'hui Thomas Hammarberg, Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, à l'occasion de la publication de son dernier point de vue.

En plaidant en faveur d’un esprit de solidarité mondiale et de la prise de conscience de l’interdépendance entre les pays, le Commissaire souligne le besoin de développer une attention accrue à la relation entre changement climatique et droits de l’homme. « La Déclaration universelle des droits de l’homme affirme que toute personne a droit à ce que règne, sur le plan social et sur le plan international, un ordre tel que ses droits et ses libertés puissent y trouver plein effet. Cet ordre est aujourd’hui fragilisé par le défaut d’action effective contre le changement climatique. »

« On dispose aujourd’hui d’un certain nombre de rapports et d’études qui montrent les effets du changement climatique sur la pleine réalisation des droits de l’homme.
Les gouvernement ont l’obligation de protéger les personnes dont les droits sont lésés par les effets du réchauffement climatique ou par les politiques et les mesures prises pour y faire face ».

Le Commissaire Hammarberg souligne que les normes et les principes des droits de l’homme devraient être intégrés dans les programmes et les politiques de lutte contre le changement climatique. Par ailleurs les droits économiques et sociaux devraient être mieux protégés par une utilisation optimale des ressources disponibles.

« Le changement climatique et la souffrance humaine sont strictement liés. C’est pourquoi il est crucial, y compris pour la protection des droits de l’homme, de sceller un accord ambitieux à la Conférence des Nations Unies sur le climat qui se tiendra en décembre à Copenhague. »

Publiés deux fois par mois en anglais, français et russe, les Points de vue peuvent être republiés dans la presse ou sur Internet sans notre accord préalable, sous réserve que le texte ne soit pas modifié et qu’il soit fait mention de la source comme suit : « Egalement disponible sur le site du Commissaire, sur : www.commissioner.coe.int. »

Contact presse au bureau du Commissaire :

Stefano Montanari : +33 (0)6 61 14 70 37 ; stefano.montanari@coe.int

Bureau du Commisssaire aux droits de l’homme
Unité de communication
Tel: +33 (0)3 88 41 35 38
Fax:+33 (0)3 90 21 50 53

www.commissioner.coe.int
press.commissioner@coe.int

 



 Haut de page