Communiqué de presse - 725(2009)

“La peine de mort est une idée fallacieuse de la justice ” affirme le Commissaire Hammarberg

Strasbourg, 05.10.2009 – « L’Europe est en passe de devenir une région sans peine de mort. Il convient cependant de dépasser le stade de son abolition et de persuader l'opinion publique de la nécessité de protéger le droit à la vie en toutes circonstances » a déclaré aujourd'hui Thomas Hammarberg, Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, à l'occasion de la publication de son dernier point de vue.

« La position que l’on adopte sur la peine de mort révèle le genre de société que l’on veut bâtir. Lorsque l’Etat lui-même tue un être humain placé sous sa juridiction, il envoie un message légitimant la violence extrême. La peine de mort a un effet brutalisant sur la société. »

Le Commissaire souligne qu’il y a de nombreuses preuves de l’inefficacité de la peine de mort dans la dissuasion des actes criminels, et il met aussi en évidence les arguments contre une telle pratique, y compris le risque réel d’exécuter une personne innocente, ainsi que la tendance claire d’appliquer la peine de mort davantage contre les pauvres et les minorités.

En rappelant que tout processus d’adhésion au Conseil de l’Europe de la part de la Biélorussie est subordonné à l’abolition de la peine de mort, le Commissaire souligne également que le statut d’observateur du Japon et des Etats Unis est mis en discussion à cause de leur position sur cette question.

« La communauté internationale doit redoubler ses efforts au niveau mondial. Les initiatives diplomatiques de l’ONU qui ont porté leurs fruits devraient continuer et les pays devraient plus activement démasquer l’erreur qui se cache derrière l’idée que la mise à mort par l’Etat aide la justice. »

Publiés deux fois par mois en anglais, français et russe, les Points de vue peuvent être republiés dans la presse ou sur Internet sans notre accord préalable, sous réserve que le texte ne soit pas modifié et qu’il soit fait mention de la source comme suit : « Egalement disponible sur le site du Commissaire, sur : www.commissioner.coe.int. »

Contact presse au bureau du Commissaire :
Stefano Montanari : +33 (0)6 61 14 70 37 ; stefano.montanari@coe.int


Bureau du Commisssaire aux droits de l’homme
Unité de communication
Tel: +33 (0)3 88 41 35 38
Fax:+33 (0)3 90 21 50 53
www.commissioner.coe.int
press.commissioner@coe.int



 Haut de page