Communiqué de presse - 724(2006)

Le Conseil de l’Europe, l’Union européenne et l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) adoptent une déclaration commune sur le bien-être animal en Europe

Strasbourg, 24.11.2006 – Le Conseil de l'Europe (CdE), l’Union européenne (UE) et l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) ont adopté aujourd’hui une déclaration commune intitulée « Le bien-être des animaux en Europe : réalisations et perspectives ». Cette déclaration, qui s’engage à renforcer la coopération sur tous les aspects du bien-être animal, a été adoptée au terme d’un séminaire international d’une journée et demi visant à combler l’écart entre le droit relatif au bien-être animal et son application dans la pratique.

Des hauts fonctionnaires gouvernementaux et des représentants des services vétérinaires venus de 50 pays d’Europe ont participé à ce séminaire, organisé par le Conseil de l'Europe à Strasbourg en coopération avec l’Union européenne et l’OIE. Les participants ont eu l’occasion d’échanger leurs idées de bonnes pratiques et de discuter des moyens de surmonter les obstacles sociaux, juridiques et économiques qui s’opposent à l'application effective des recommandations sur le bien-être animal en Europe. Ce séminaire a également permis au CdE, à l’UE et à l’OIE d’examiner les possibilités de complémentarité entre leurs activités dans le but de porter à leur maximum les efforts déployés pour améliorer le bien-être animal en Europe.

Dans la Déclaration adoptée aujourd’hui, le Conseil de l'Europe, l’OIE et l’Union européenne s’engagent à s’entraider et à coopérer sur tous les aspects du bien-être animal, de l’élaboration de la législation à la formation des professionnels et paraprofessionnels vétérinaires, en passant par la sensibilisation de l’opinion publique à la valeur sociale du bien-être animal. Le document met en évidence le lien important entre le bien-être animal et la nécessité de compétences vétérinaires et scientifiques adéquates.

De plus, la Déclaration s’engage à aider avec efficacité les pays dans l’élaboration, la mise en œuvre ou la mise en conformité avec les lois, normes et recommandations en matière de bien-être animal au plan national.

Informations complémentaires pour les médias

« Il convient de rappeler que le travail du Conseil de l'Europe sur la protection des animaux a débuté dans les années 1960 » a déclaré Guy De Vel, Directeur général des Affaires juridiques au Conseil de l'Europe. « L’Organisation ne travaille pas seule sur les questions de bien-être animal. Comme vous le savez, la valeur politique et technique des méthodes de travail adoptées dans les activités normatives en matière de protection des animaux repose sur une collaboration étroite avec les Etats membres et les organisations non gouvernementales qui représentent les différents secteurs concernés - vétérinaires, associations de protection des animaux, comportementalistes animaliers, éleveurs et scientifiques. Par conséquent, il ne faut pas sous-estimer la portée de cette conférence. C’est la première fois que l’occasion est donnée aux organisations internationales et aux parties prenantes (scientifiques, société civile et gouvernement) de débattre des questions de bien-être animal dans une perspective européenne et dans un contexte mondial ».

Andrea Gavinelli, chef de l’unité adjoint « Bien-être animal » de la Commission européenne, a déclaré : « La Commission européenne travaille en permanence pour assurer un niveau de protection des animaux aussi élevé que possible au sein de l’UE. Il existe un ensemble de lois communautaires en la matière, que nous réexaminons et actualisons au besoin, en fonction des évolutions et des conseils scientifiques les plus récents. Nous nous engageons également à promouvoir les normes relatives au bien-être animal au niveau international, comme le réaffirme notre Plan d’action sur le bien-être animal. Ce séminaire a donné l’occasion aux pays de la région européenne de se réunir pour chercher des solutions aux obstacles actuels et partager leurs expériences et bonnes pratiques. Nous devons continuer à oeuvrer pour notre objectif commun, qui est d’améliorer le bien-être animal, tant sur le plan national qu’international ».

« La protection adéquate des animaux peut être établie scientifiquement, et ce séminaire nous a permis de mettre en évidence un lien direct avec la santé animale et de montrer qu’il s’agit d’un véritable domaine d’expertise qui requiert toute notre attention » a déclaré le Dr Sarah Kahn, chef du service Commerce international de l’OIE.

Council of Europe legal affairs website
European Commission website
OIE website

Division de la Presse du Conseil de l’Europe
Tel: +33 (0)3 88 41 25 60
Fax:+33 (0)3 88 41 39 11
pressunit@coe.int

www.coe.int/press



 Haut de page