Communiqué de presse - 551(2009)

« Les pays devraient mettre fin à l’apatridie des Roms » déclare le Commissaire Hammarberg

Strasbourg, 06.07.2009- « Les pays devraient faire tout leur possible pour mettre fin à l’apatridie des Roms et leur accorder la nationalité » a dit le Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe Thomas Hammarberg dans son dernier Point de vue publié aujourd’hui.

« Dans plusieurs pays d’Europe, certains Roms sont apatrides et vivent sans protection sociale, ce qui redouble les difficultés auxquelles ils doivent faire face. En effet, l’apatridie rend la vie encore plus difficile à ces personnes déjà stigmatisées et exposées à une multitude de problèmes graves liés à la discrimination. La situation est pire encore pour les migrants ».

Publiés deux fois par mois en anglais, français et russe, les Points de vue peuvent être republiés dans la presse ou sur Internet sans notre accord préalable, sous réserve que le texte ne soit pas modifié et qu’il soit fait mention de la source comme suit : « Egalement disponible sur le site du Commissaire, sur : www.commissioner.coe.int

Contact presse au Bureau du Commissaire :

Stefano Montanari, +33 3 88 41 35 38; stefano.montanari@coe.int

Bureau du Commisssaire aux droits de l’homme
Unité de communication
Tel: +33 (0)3 88 41 35 38
Fax:+33 (0)3 90 21 50 53
www.commissioner.coe.int
press.commissioner@coe.int



 Haut de page