Communiqué de presse - 503(2008)

Le Conseil de l’Europe crée l’Association européenne des Ecoles d’études politiques

Strasbourg, 04.07.2008 – Pour accroître la visibilité des Ecoles d’études politiques et favoriser leur développement et leur pérennisation, le Conseil de l’Europe a annoncé aujourd’hui la création de l’Association européenne des Ecoles d’études politiques à l’occasion de la cérémonie de clôture de la troisième Université d’été de la démocratie.

Catherine Lalumière, ancienne Secrétaire Générale du Conseil de l’Europe, a accepté d’en prendre la présidence. Elle a fait les observations suivantes dans son discours : "Le projet européen est un projet de grande ampleur avec un volet économique, un volet social et un volet philosophique, qui en font un projet politique. Ce réseau permettra de réfléchir ensemble à ce qu'est le projet européen et au rôle international de l'Europe construite ensemble. Pour éviter le risque de le réduire à la prospérité économique, j'insiste sur l'importance du réseau des Ecoles pour y réfléchir et le revivifier en permanence", a-t-elle déclaré.

"Continuez ce que vous avez si bien commencé", a-t-elle conclu, impressionnée et admirative du nombre de participants et de la qualité de leurs interventions.

Il s’agit d’une association sans but lucratif, ni objectif politique ou religieux. Elle sera dirigée par un conseil d’administration composé des directeurs des Ecoles d’études politiques du réseau du Conseil de l’Europe et de trois à dix membres élus pour quatre ans par l’assemblée générale.

La création de l’association a marqué la fin de la troisième Université d’été de la démocratie organisée par le Conseil de l’Europe à Strasbourg entre le 30 juin et le 4 juillet.

Au cours de cette semaine, plus de 600 participants venus des Ecoles d’études politiques de 16 pays européens ont débattu de questions relatives à la gouvernance, au pouvoir et à la démocratie.

Les participants se sont aussi vu remettre par Terry Davis, Secrétaire Général du Conseil de l’Europe, un diplôme attestant non seulement de leur participation à cette semaine de débats à Strasbourg mais aussi de leur engagement personnel irrévocable en faveur de la démocratie dans leur pays.

« Notre objectif est certes d’offrir à ceux qui le souhaitent une chance d’étudier la démocratie, les droits de l’homme et l’état de droit, mais aussi de permettre à des étudiants de rencontrer d’autres étudiants – et de promouvoir ainsi le dialogue et une meilleure compréhension entre Européens de divers horizons actifs au plan politique et partisans de la démocratie », a-t-il déclaré.

Les participants ont également adopté à l’unanimité la déclaration finale de la troisième Université d’été de la démocratie.

 

Division de la Presse du Conseil de l’Europe
Tel: +33 (0)3 88 41 25 60
Fax:+33 (0)3 88 41 39 11
pressunit@coe.int

www.coe.int/press



 Haut de page