Communiqué de presse - 495(2009)

« Il faut défendre et renforcer la Cour pénale internationale », déclare le Commissaire Hammarberg

Strasbourg. 22.06.2009 - “Les pays européens doivent défendre la Cour pénale internationale et demander le retrait de l’impunité pour les ressortissants des Etats-Unis” déclare le Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, Thomas Hammarberg, dans son dernier Point de vue publié aujourd’hui.

« Il est grand temps que la politique américaine à l’égard de la Cour pénale internationale soit revue, dans l’esprit d’une coopération active et positive avec la Cour. La nouvelle administration américaine doit contribuer à faire de cette juridiction un instrument effectif de dernier recours contre l’impunité pour des crimes restés impunis, malgré leur nature barbare. »

Le Commissaire critique en particulier la campagne tous azimuts menée contre la Cour, et notamment les pressions politiques et diplomatiques exercées par les précédentes administrations américaines sur certains Etats membres du Conseil de l’Europe. Il encourage les Etats européens à signer et à ratifier le Statut de Rome s’ils ne l’ont pas encore fait et souligne la « nécessité d’un mécanisme de justice internationale, effectif et indépendant. »

Publiés deux fois par mois en anglais, en français et en russe, les Points de vue peuvent être utilisés sans accord préalable sous réserve que le texte ne soit pas modifié et qu’il soit fait mention de la source comme suit : “Egalement disponible sur le site du Commissaire, à l’adresse :www.commissioner.coe.int”.

Contact presse au Bureau du Commissaire:

Stefano Montanari, +33 6 61 14 70 37; stefano.montanari@coe.int

Bureau du Commisssaire aux droits de l’homme
Unité de communication
Tel: +33 (0)3 88 41 35 38
Fax:+33 (0)3 90 21 50 53
www.commissioner.coe.int
press.commissioner@coe.int



 Haut de page