Communiqué de presse - 321(2008)

L’Europe a besoin de plus de débats publics libres dans les médias, selon le rapporteur de l’APCE

Strasbourg, 02.05.2008 – A la veille de la Journée de la liberté de la presse, Andrew McIntosh (Royaume-Uni, SOC), rapporteur de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) sur la liberté des médias, a rappelé aux gouvernements et aux parlements européens qu’ils doivent se mobiliser davantage pour faire respecter la liberté d’expression et d’information dans les médias.

« L’expression d’opinions critiques est une condition essentielle à la démocratie. Nous avons donc besoin de plus de débats politiques dans les médias. La législation sur les médias doit respecter la liberté démocratique », a-t-il déclaré.

« Des libertés fondamentales négligées mettent en péril la stabilité démocratique. Seuls les gouvernements faibles utilisent la loi pour faire taire le débat politique et social dans les médias. Faute de débat dans les médias, l’opposition est condamnée à la clandestinité ou à l’exil. C’est ce à quoi nous assistons au Bélarus, mais plusieurs Etats membres du Conseil de l’Europe ne respectent pas non plus les engagements contractés au titre de l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme. »

« L’Assemblée parlementaire a adopté plusieurs résolutions et recommandations pour souligner qu’emprisonner les journalistes de l’opposition n’est pas acceptable. Il est tout aussi inacceptable de punir les médias qui diffusent des informations diffamatoires en les frappant d’interdiction. Il est inacceptable d’avoir une législation qui sanctionne les insultes à la nation. Il est inacceptable de donner aux ministres le pouvoir d’infliger des sanctions aux médias au lieu de se doter de tribunaux indépendants. Il est inacceptable d’avoir des monopoles de médias qui restreignent l’éventail des opinions exprimées. L’Assemblée continuera à défendre les libertés démocratiques, y compris la liberté des médias, si besoin en critiquant tel ou tel pouvoir politique. Renforcer la démocratie et les droits de l’homme est et restera l’un des objectifs fondamentaux du Conseil de l’Europe. », a-t-il conclu.

Unité de Communication de l’Assemblée parlementaire
Tel: +33 3 88 41 31 93
Fax : +33 3 90 21 41 34
pace.com@coe.int

www.coe.int/press



 Haut de page