Communiqué de presse - 233(2010)

Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale (21 mars)

Déclaration de Micheline Calmy-Rey, Cheffe du Département Fédéral des Affaires Etrangères de la Suisse, Présidente du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe

Strasbourg, 19.03.2010 - « La discrimination raciale est un des fléaux de nos sociétés contemporaines, elle doit être combattue avec détermination et sans relâche ». C’est en ces termes que Micheline Calmy-Rey, Présidente du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe, s’est exprimée à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale.

« Traiter différemment une personne en raison de sa ‘race’, sa couleur, sa langue, sa religion, sa nationalité ou son origine nationale ou ethnique est une violation inacceptable des droits de l’homme. Le Conseil de l’Europe poursuivra ses efforts contre ces discriminations en mettant à contribution tous les instruments dont il dispose et notamment à travers un renforcement de l’action de sa Cour européenne des droits de l’homme, en faveur duquel la présidence suisse continuera à œuvrer.

L’action importante menée par l’organe anti-racisme du Conseil de l’Europe – la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) –, que je salue, doit également être encouragée, afin d’appuyer les politiques des Etats membres de lutte contre le racisme et la discrimination raciale » a-t-elle ajouté.

Direction de la Communication du Conseil de l’Europe
Tel: +33 (0)3 88 41 25 60
Fax:+33 (0)3 88 41 39 11

pressunit@coe.int

www.coe.int



 Haut de page