Délégués des Ministres / Groupes de rapporteurs
GR-J
Groupe de Rapporteurs sur la coopération juridique

GR-J(2008)7 révisé 22 août 20081
————————————————

Convention du Conseil de l'Europe sur la cybercriminalité (STE n° 185) -
Demande de la République dominicaine à être invitée à adhérer

Notes préparées par la Direction du Conseil Juridique et du Droit International Public pour examen par le GR-J lors de sa réunion du 23 septembre 2008

————————————————

1. Par une lettre du 25 mars 2008, M. José Rafael VARGAS, Secrétaire d’Etat de la République dominicaine et Président de l’Institut Dominicain des Télécommunications (INDOTEL), a informé le Secrétaire Général du souhait du Gouvernement de la République dominicaine d’être invité à adhérer à la Convention sur la cybercriminalité (voir l’annexe 1).

2. Conformément à la demande des autorités de la République dominicaine, le Secrétariat a effectué une consultation informelle des Etats membres, leur demandant d’informer le Secrétariat si leurs autorités s’opposeraient à l’adhésion de la République dominicaine à la Convention sur la cybercriminalité au cas où la demande d’être invitée à adhérer serait formellement soumise au Comité des Ministres. Le délai pour répondre a été fixé au 2 juin 2008. Aucune objection n’est parvenue au Secrétariat.

3. Les dispositions pertinentes de la Convention sur la cybercriminalité peuvent être résumées comme suit.

a. Résumé de la Convention

4. La Convention sur la cybercriminalité (STE n° 185) a été ouverte à la signature des Etats membres du Conseil de l’Europe et des Etats non membres qui ont participé à son élaboration, à Budapest, le 23 novembre 2001. Elle est entrée en vigueur le 1er juillet 2004. L’état des signatures et ratifications est annexé (voir l’annexe 2).

5. La Convention est le premier traité international sur les infractions pénales commises via l'Internet et d'autres réseaux informatiques, traitant en particulier des infractions portant atteinte aux droits d'auteurs, de la fraude liée à l'informatique, de la pornographie enfantine, ainsi que des infractions liées à la sécurité des réseaux. Il prévoit également une série de pouvoirs de procédure, tels que la perquisition de réseaux informatiques et l'interception de données. Son principal objectif, énoncé dans le préambule, est de poursuivre « une politique pénale commune destinée à protéger la société contre le cybercrime, notamment par l'adoption d'une législation appropriée et la stimulation de la coopération internationale ».

6. La Convention a été complétée par un Protocole additionnel relatif à l'incrimination d'actes de nature raciste et xénophobe commis par le biais de systèmes informatiques (STE n° 189), ouvert à la signature le 28 janvier 2003 et entré en vigueur le 1er mars 2006.

b. Procédure d’adhésion

7. L’article 37, paragraphe 1, de la Convention sur la cybercriminalité prévoit que :

    « Après l'entrée en vigueur de la présente Convention, le Comité des Ministres du Conseil de l’Europe peut, après avoir consulté les Etats contractants à la Convention et en avoir obtenu l’assentiment unanime, inviter tout Etat non membre du Conseil, n’ayant pas participé à son élaboration, à adhérer à la présente Convention. La décision est prise à la majorité prévue à l’article 20.d du Statut du Conseil de l’Europe et à l’unanimité des représentants des Etats contractants ayant le droit de siéger au Comité des Ministres. »

8. Au vu de ce qui précède, les Délégués pourraient souhaiter prendre note de la demande de la République dominicaine à être invitée à adhérer à la Convention sur la cybercriminalité et constater s’il existe un accord de principe pour donner une suite favorable à cette demande, conformément aux dispositions pertinentes de la Convention.

9. Les Délégués pourraient également noter que la République dominicaine a adopté la Loi n° 53-07 du 23 avril 2007 sur les infractions de haute technologie, laquelle se base sur la Convention sur la cybercriminalité (voir document DD(2008)366). Le Secrétariat coopère étroitement avec la République dominicaine à travers le Projet sur la cybercriminalité. Les informations reçues de la République dominicaine indiquent qu’un nombre croissant d’enquêtes, de poursuites et de procédures judiciaires sont engagées sur la base de la loi de 2007. Les autorités de la République dominicaine attendent de leur adhésion à la Convention sur la cybercriminalité qu’elle leur permette de faire un usage étendu de la Convention comme cadre de coopération internationale.

10. Au cas où les Délégués constateraient qu’ils sont en principe d’accord pour inviter la République dominicaine à adhérer à la Convention sur la cybercriminalité, ils pourraient souhaiter charger le Secrétariat de consulter l’Etat non membre qui est Etat contractant à la Convention, à savoir les Etats-Unis d’Amérique, en fixant un délai de réponse au 14 novembre 2008.

11. Eu égard à cette consultation, les Délégués pourraient décider qu’en l’absence d’objection de la part des Etats-Unis d’Amérique avant l’expiration du délai du 14 novembre 2008, la décision d’inviter la République dominicaine à adhérer à la Convention sur la cybercriminalité sera considérée comme adoptée le 19 novembre 2008 (1041e réunion des Délégués).

12. Les Délégués pourraient décider de reprendre l’examen de ce dernier point au cas où les Etats-Unis d’Amérique soulèveraient une objection quant à l’adhésion de la République dominicaine à la Convention.

13. Conformément à la procédure décrite ci-dessus, le GR-J est invité à examiner le projet de décisions figurant ci-après en vue de le transmettre aux Délégués pour adoption lors de leur 1037e réunion le 8 octobre 2008.

Projet de décisions

« Les Délégués

1. prennent note de la demande de la République dominicaine à être invitée à adhérer à la Convention sur la cybercriminalité (STE n° 185) et constatent qu’il existe un accord de principe au sein du Comité des Ministres pour donner une suite favorable à cette demande ;

2. chargent le Secrétariat de consulter l’Etat non-membre qui est Etat contractant à la Convention, à savoir, les Etats-Unis d’Amérique, en fixant un délai de réponse au 14 novembre 2008;

3. conviennent qu’en l’absence d’objection de la part des Etats-Unis d’Amérique, la décision d’inviter la République dominicaine à adhérer à la Convention sur la cybercriminalité (STE n° 185) sera considérée comme adoptée le 19 novembre 2008 (1041e réunion des Délégués) ;

4. conviennent de reprendre l’examen de ce point au cas où les Etats-Unis d’Amérique soulèveraient une objection quant à l’adhésion de la République dominicaine à la Convention. »

Annexe 1 TRADUCTION

INDOTEL
Institut dominicain des télécommunications
Présidence

M. TERRY DAVIS
Secrétaire Général,
Conseil de l’Europe,
F-67075 Strasbourg, France

Le 25 mars 2008

Monsieur le Secrétaire Général,

Au nom du Gouvernement de la République dominicaine, je sollicite l’adhésion de mon pays à la Convention du Conseil de l'Europe sur la cybercriminalité (STE n° 185).

Avant que ce point ne soit officiellement inscrit à l’ordre du jour du Comité des Ministres, je souhaiterais que le Secrétariat du Conseil de l’Europe procède à une consultation informelle des Etats membres pour connaître leur avis sur notre intention d’adhérer à ladite Convention.

Recevez, Monsieur le Secrétaire Général, l’assurance de ma plus haute considération.

Jose Rafael Vargas
Secrétaire d’Etat
Président d’INDOTEL

Annexe 2

Convention sur la cybercriminalité
STCE no. : 185

Traité ouvert à la signature des Etats membres et des Etats non membres qui ont participé à son élaboration et à l'adhésion des autres Etats non membres

Ouverture à la signature

Entrée en vigueur

Lieu : Budapest
Date : 23/11/2001

Conditions : 5 Ratifications incluant au moins 3 Etats membres du Conseil de l'Europe
Date : 1/7/2004

Situation au 18/8/2008

Etats membres du Conseil de l'Europe

Etats 

Signature 

Ratification 

Entrée en vigueur 

Renv. 

R. 

D. 

A. 

T. 

C. 

O. 

Albanie  

23/11/2001  

20/6/2002  

1/7/2004  

   

   

   

X  

   

   

   

Allemagne  

23/11/2001  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Andorre  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Arménie  

23/11/2001  

12/10/2006  

1/2/2007  

   

   

   

   

   

   

   

Autriche  

23/11/2001  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Azerbaïdjan  

30/6/2008  

   

   

   

X  

X  

X  

   

   

   

Belgique  

23/11/2001  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Bosnie-Herzégovine  

9/2/2005  

19/5/2006  

1/9/2006  

   

   

   

X  

   

   

   

Bulgarie  

23/11/2001  

7/4/2005  

1/8/2005  

   

X  

X  

   

   

   

   

Chypre  

23/11/2001  

19/1/2005  

1/5/2005  

   

   

   

   

   

   

   

Croatie  

23/11/2001  

17/10/2002  

1/7/2004  

   

   

   

   

   

   

   

Danemark  

22/4/2003  

21/6/2005  

1/10/2005  

   

X  

   

X  

X  

   

   

Espagne  

23/11/2001 r  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Estonie  

23/11/2001  

12/5/2003  

1/7/2004  

   

   

   

X  

   

   

   

Finlande  

23/11/2001  

24/5/2007  

1/9/2007  

   

X  

X  

X  

   

   

   

France  

23/11/2001  

10/1/2006  

1/5/2006  

   

X  

X  

X  

   

   

   

Géorgie  

1/4/2008  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Grèce  

23/11/2001  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Hongrie  

23/11/2001  

4/12/2003  

1/7/2004  

   

X  

X  

X  

   

   

   

Irlande  

28/2/2002  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Islande  

30/11/2001  

29/1/2007  

1/5/2007  

   

X  

   

X  

   

   

   

Italie  

23/11/2001  

5/6/2008  

1/10/2008  

   

   

   

X  

   

   

   

Lettonie  

5/5/2004  

14/2/2007  

1/6/2007  

   

X  

   

X  

   

   

   

l'ex-République yougoslave de Macédoine  

23/11/2001  

15/9/2004  

1/1/2005  

   

   

   

X  

   

   

   

Liechtenstein  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Lituanie  

23/6/2003  

18/3/2004  

1/7/2004  

   

X  

X  

X  

   

   

   

Luxembourg  

28/1/2003  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Malte  

17/1/2002  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Moldova  

23/11/2001  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Monaco  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Monténégro  

7/4/2005  

   

   

55  

   

   

   

   

   

   

Norvège  

23/11/2001  

30/6/2006  

1/10/2006  

   

X  

X  

X  

   

   

   

Pays-Bas  

23/11/2001  

16/11/2006  

1/3/2007  

   

   

   

X  

X  

   

   

Pologne  

23/11/2001  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Portugal  

23/11/2001  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

République tchèque  

9/2/2005  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Roumanie  

23/11/2001  

12/5/2004  

1/9/2004  

   

   

   

X  

   

   

   

Royaume-Uni  

23/11/2001  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Russie  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Saint-Marin  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Serbie  

7/4/2005  

   

   

55  

   

   

   

   

   

   

Slovaquie  

4/2/2005  

8/1/2008  

1/5/2008  

   

X  

X  

X  

   

   

   

Slovénie  

24/7/2002  

8/9/2004  

1/1/2005  

   

   

   

X  

   

   

   

Suède  

23/11/2001  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Suisse  

23/11/2001  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Turquie  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Ukraine  

23/11/2001  

10/3/2006  

1/7/2006  

   

X  

   

X  

   

   

   

Etats non membres du Conseil de l'Europe

Etats 

Signature 

Ratification 

Entrée en vigueur 

Renv. 

R. 

D. 

A. 

T. 

C. 

O. 

Afrique du Sud  

23/11/2001  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Canada  

23/11/2001  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Costa Rica  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Etats-Unis  

23/11/2001  

29/9/2006  

1/1/2007  

   

X  

X  

X  

   

   

   

Japon  

23/11/2001  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Mexique  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Philippines  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Nombre total de signatures non suivies de ratifications : 

22 

Nombre total de ratifications/adhésions : 

23 

Renvois :(55) Date de signature par l'union d'état de Serbie-Monténégro.
a.: Adhésion - s.: Signature sans réserve de ratification - su.: Succession - r.: signature "ad referendum".
R.: Réserves - D.: Déclarations - A.: Autorités - T.: Application territoriale - C.: Communication - O.: Objection.

Source : Bureau des Traités sur http://conventions.coe.int

Note 1 Ce document a été classé en diffusion restreinte le jour de la diffusion. Sauf si le Comité des Ministres en décidait autrement, il sera déclassifié en application des règles établies dans la Résolution Res(2001)6 sur l'accès aux documents du Conseil de l'Europe.


 Haut de page

 

  Documents liés
 
   Réunions
 
   Documents connexes