Déclaration du Comité des Ministres
à l’occasion de la 1000e réunion des Délégués des Ministres
(Belgrade, 22 juin 2007)

«Une Europe - Notre Europe»

Les représentants des 47 Etats membres du Conseil de l’Europe, réunis à l’occasion de la 1000e réunion des Délégués des Ministres à Belgrade le 22 juin 2007,

– Renouvellent leur engagement envers les valeurs communes consacrées par le Statut du Conseil de l’Europe que sont la démocratie, les droits de l’homme et la prééminence du droit, ainsi que leur attachement au but du Conseil de l'Europe de réaliser une Union plus étroite entre ses membres, favorisant ainsi leur progrès économique et social,

– Réitèrent solennellement leur détermination à œuvrer en faveur de la construction d’une Europe sans clivages à travers le plein respect de ces valeurs partagées, promouvant ainsi la stabilité démocratique, la sécurité et la justice auxquelles aspirent les sociétés et les citoyens de notre continent,

– Réaffirment leur détermination à mobiliser tous les efforts pour poursuivre la mise en œuvre des décisions adoptées lors du Troisième Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement du Conseil de l’Europe tenu à Varsovie, en se concentrant sur la mission essentielle de préserver et promouvoir les droits de l'homme, la démocratie et l'Etat de droit et en assurant la mise en œuvre du Plan d’action,

– Se déclarent résolus à assurer l’efficacité à long terme du système sans équivalent de protection des droits et libertés fondamentales constitué par la Convention européenne des Droits de l’Homme et garanti par la Cour,

– Réitèrent leur désir de construire des sociétés plus humaines et plus inclusives fondées sur les principes de justice, de liberté, de solidarité, de tolérance, d’égalité, de respect de la diversité et de réconciliation, en dépassant les blessures du passé tout en cultivant la mémoire, en surmontant les préjugés et en évitant la propagation de l'extrémisme,

– Réaffirment les préoccupations exprimées lors du Troisième Sommet sur les conflits non résolus qui affectent toujours certaines parties du continent,

– Relèvent qu'afin d'éviter les tragédies qu'a connues l'Europe, il faut promouvoir les valeurs du Conseil de l'Europe parmi les nouvelles générations à travers l'éducation aux droits de l'homme et à la citoyenneté, et en favorisant le dialogue interculturel,

– Soulignent l’importance particulière qu’ils attachent à la contribution significative des pouvoirs locaux et de la société civile à la promotion des valeurs et des principes qui sont à la base de l’action du Conseil de l’Europe, et relèvent le rôle important du Forum pour l’avenir de la démocratie dans ce contexte,

– Rendent hommage à tous ceux qui, dans la vie politique, culturelle et sociale, par leur action individuelle ou collective, au prix parfois d’un sacrifice personnel, ont combattu pour ou défendent ces valeurs et ces principes,

– Confirment leur volonté de travailler de concert avec les autres instances internationales au service de la justice, du progrès et de la paix, et de renforcer les valeurs communes,

– Encouragent les Etats membres, au vu de l'expérience acquise par les mécanismes de coopération régionale existants, à renforcer leur coopération régionale dans tous les domaines de compétence du Conseil de l'Europe, y compris dans la lutte contre les nouvelles menaces comme le terrorisme, le crime organisé, la corruption et le trafic d’êtres humains et de substances illicites,

– Remercient les autorités serbes de leur hospitalité et des initiatives prises dans le cadre de leur Présidence du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe pour promouvoir les valeurs de l’Organisation pour l’Europe, notre Europe.



 Haut de page

 

  Documents liés
 
   Réunions
 
   Documents connexes