Communiqué de presse - DC065(2011)

Journées européennes du patrimoine: 50 pays ouvrent au public des monuments rarement visités

Strasbourg/Bruxelles, 09.09.2011 – Au cours de ce mois, plus de 20 millions de visiteurs sont attendus sur plusieurs milliers de sites rarement ouverts et d’événements uniques dans le cadre des journées européennes du patrimoine, qui ont lieu chaque année en septembre dans 50 pays européens. Cette initiative mise en œuvre localement est soutenue par la Commission européenne et le Conseil de l’Europe, qui promeuvent la sensibilisation au niveau européen.

«Le patrimoine est une composante essentielle de notre diversité culturelle et de notre histoire commune. Les journées européennes du patrimoine encouragent les gens à découvrir des perles culturelles à deux pas de chez eux. Elles nous aident aussi à mieux apprécier la dimension européenne qu’a souvent notre patrimoine “national”. Nos ancêtres, par exemple, se sont fréquemment inspirés des nouveautés apparues dans d’autres pays lorsqu’ils ont bâti les maisons et les jardins que nous apprécions aujourd’hui», a déclaré Androulla Vassiliou, commissaire européenne chargée de l’éducation, de la culture, du multilinguisme et de la jeunesse.

Gabriella Battaini-Dragoni, directrice générale de la DG «Éducation, culture et patrimoine, jeunesse et sport» du Conseil de l’Europe, a ajouté: «Ce programme conjoint est apprécié des gouvernements nationaux. Son succès évident au cours de ses 20 ans d’existence est dû au fait qu’il est mis en œuvre localement par les municipalités et les collectivités régionales. Chaque année, des collectivités de toute l’Europe se retrouvent au sein d’une “famille culturelle” célébrant notre patrimoine européen commun.»

Cette année, un choix exceptionnel d’événements et de monuments seront ouverts au public lors des journées européennes du patrimoine, allant de la plus grande usine de ballons à air chaud du monde à Bristol, au Royaume-Uni, à une représentation en plein air des Misérables, inspirée du chef-d’œuvre de Victor Hugo, près du site de la bataille de Waterloo, en Belgique. Dans la capitale allemande, des visites guidées emmèneront le public découvrir plusieurs sections conservées du mur de Berlin, transfigurées par des peintures et des graffitis de plus de 100 artistes provenant de 20 pays différents, et la ville de Strasbourg, en France, accueillera une exposition consacrée à Érasme de Rotterdam.

Contexte général
Plusieurs pays collaborent en vue de mettre en valeur la dimension européenne de cet événement. La Lituanie, la Norvège et la Suisse promeuvent leurs «trésors cachés», invitant les visiteurs à admirer des facettes rarement vues ou inattendues du patrimoine cachées dans les murs, le sous-sol ou le paysage. La France, l’Ukraine, Chypre et la Finlande mettent en lumière leurs «routes culturelles» afin de sensibiliser le public au patrimoine à la croisée des chemins entre l'art, la science et le commerce. C'est ainsi, par exemple, qu'une carte européenne des musées du vin sera inaugurée à Odessa (Ukraine).

Parallèlement, un concours photographique intitulé «Wiki loves monuments» se déroule dans 16 pays européens avec pour objectif d’encourager le public à redécouvrir la signification culturelle, historique et scientifique de son quartier. Dans le cadre de ce concours, Europeana, la bibliothèque numérique de l’Europe, attribuera un Prix européen pour l’Art Nouveau.

Point d'orgue des événements qui auront eu lieu cette année, le 4e forum des journées européennes du patrimoine se tiendra du 10 au 12 octobre à Wrocław, en Pologne, sur le thème suivant: «Appréciez le patrimoine! Patrimoine et développement économique en Europe». Il réunira des décideurs politiques, des spécialistes du patrimoine et des coordinateurs nationaux des journées du patrimoine en vue d’examiner la valeur du patrimoine culturel pour l’économie européenne, en particulier en période de crise économique. Bogdan Zdrojewski, ministre polonais de la culture et du patrimoine national, inaugurera le forum.

Lancées en 1985, les journées européennes du patrimoine sont, depuis 1999, organisées conjointement par l’Union européenne et le Conseil de l’Europe. Les 50 États signataires de la convention culturelle européenne participent aux journées européennes du patrimoine en mettant en lumière de nouveaux trésors culturels et en ouvrant des bâtiments historiques fermés au public en temps normal. Les événements culturels mettent l’accent sur les compétences, les traditions, l’architecture et les ouvrages d’art locaux, mais l’objectif est plus large: il s’agit de promouvoir la compréhension mutuelle entre les citoyens.

Pour en savoir plus:
Les événements des journées européennes du patrimoine répertoriés par pays: www.ehd.coe.int
Le Forum européen du patrimoine: http://www.4ehf.pl

Contacts presse :
Conseil de l’Europe :
Giuseppe Zaffuto, Tél. +33 686 32 10 24;
Commission européenne :
Dennis Abbott (Tél. +32 2 295 92 58) ou Dina Avraam (Tél. +32 2 295 96 67)

Direction de la Communication du Conseil de l’Europe
Tel: +33 (0)3 88 41 25 60
Fax:+33 (0)3 88 41 39 11

pressunit@coe.int

www.coe.int


 


 Haut de page