Communiqué de presse - DC033(2013)

Le mouvement contre le discours de haine est lancé au Conseil de l’Europe

Strasbourg, 19.03.2013 – Un torrent de xénophobie, d’intolérance et de discrimination inonde le cyberespace : les discours de haine circulant sur l’Internet tendent à devenir une forme majeure de violation des droits de l’homme, avec des conséquences graves aussi bien sur l’Internet qu’hors Internet. Le fait que les expressions de haine se diffusent parmi les jeunes sur l’Internet, et qu’elles soient encouragées, justifiées et favorisées, est devenu un problème très préoccupant pour les sociétés d’aujourd’hui.

Préjugés fondés sur un nationalisme et un ethnocentrisme agressifs, hostilité à l’égard des minorités, sectarisme face aux questions d’orientation sexuelle et d’identité de genre, antisémitisme, misogynie, christianophobie, harcèlement en ligne, antitsiganisme et islamophobie : l’impact négatif potentiel de la communication en ligne sur l’évolution démocratique donne de nombreuses raisons de s’inquiéter.

La campagne de jeunesse contre le discours de haine sur l’Internet est la réponse donnée par le Conseil de l’Europe à ces menaces incontestables Cette initiative vise en effet à lutter contre le racisme et la discrimination exprimés sous la forme de discours de haine sur l’Internet, en dotant les jeunes et les organisations de jeunesse des compétences nécessaires pour reconnaître ces violations des droits de l’homme et agir à leur encontre.

Des blogueurs et des militants seront formés dans les Centres européens de la jeunesse à Strasbourg et à Budapest, en utilisant une approche innovante de renforcement des capacités, visant à développer des communautés de réseaux sociaux saines.

Le Secrétaire Général Thorbjørn Jagland sera le premier à lancer le Mouvement contre le discours de haine vendredi 22 mars au Palais de l’Europe (dans le foyer de l’Hémicycle). La manifestation sera ouverte à la presse accréditée (Retransmission en direct sur le web).

Cette opération de sensibilisation destinée à changer les attitudes et à encourager les gens à défendre les droits de l’homme sur l’Internet sera associée à des campagnes nationales de jeunesse, qui débuteront dans 33 Etats membres du Conseil de l’Europe, avec EEA Norway Grants pour partenaire stratégique et les contributions volontaires de la Finlande et de la communauté francophone de Belgique.

Contact : Giuseppe Zaffuto, Attaché aux médias, Tél. +33 3 90 21 56 04 ; Mobile +33 6 86 32 10 24

Direction de la Communication du Conseil de l’Europe
Tel: +33 (0)3 88 41 25 60
Fax:+33 (0)3 88 41 39 11

pressunit@coe.int

www.coe.int



 Haut de page