Résolution CM/ResDip(2010)9
concernant le renouvellement du Diplôme européen des espaces protégés
octroyé à la réserve naturelle du Boschplaat (Pays-Bas)

(adoptée par le Comité des Ministres le 16 septembre 2010,
lors de la 1091e réunion des Délégués des Ministres)

Le Comité des Ministres, en vertu de l’article 15.a du Statut du Conseil de l’Europe,

Vu la Résolution Res(65)6 instituant le Diplôme européen pour certains paysages, réserves et monuments naturels protégés, telle qu’amendée par la Résolution CM/ResDip(2008)1 concernant le règlement révisé du Diplôme européen des espaces protégés ;

Vu la Résolution Res(70)25 concenant l’octroi du Diplôme européen à la réserve naturelle du Boschplaat (Pays-Bas) ;

Prenant en considération les discussions qui ont eu lieu entre le Secrétariat et le gestionnaire du site ainsi que l’avis du Groupe de spécialistes sur le Diplôme européen des espaces protégés ;

Vu les propositions du Comité permanent de la Convention de Berne,

Renouvelle le Diplôme européen des espaces protégés octroyé à la réserve naturelle du Boschplaat

(Pays-Bas) jusqu’au 30 juin 2020 ;

Assortit le renouvellement des cinq recommandations suivantes :

1. des ressources financières suffisantes et régulières doivent en permanence être disponibles pour préserver le milieu naturel du Boschplaat, en particulier pour le suivi, le personnel, les relations publiques et la communication ;

2. des mesures devraient être prises pour restaurer la dynamique originelle dans la partie orientale de la réserve. La fonction actuelle de la « Stuifdijk » (digue de sable artificielle) devrait être prise en compte. Les connaissances issues des dernières recherches scientifiques sur la restauration de la dynamique naturelle devraient être prises en compte dans le plan de gestion. Il s’agit également de faire face aux conséquences de la montée du niveau de la mer ;

3. la communication avec toutes les parties concernées par les mesures prévues (qui sont toujours controversées au niveau local) devrait faire l’objet d’une attention maximale et des ressources nécessaires ;

4. les incidents liés au transport maritime en mer du Nord qui se produisent chaque année au nord du Boschplaat sont préoccupants pour les populations et le milieu naturel. Il conviendrait de mettre en place de meilleures garanties de sécurité concernant le transport de substances dangereuses et de pétrole ;

5. le nombre de véhicules motorisés sur la plage devrait être réduit.



 Haut de page

 

  Documents liés
 
   Réunions
 
   Documents connexes