Résolution CM/ResDip(2010)7
concernant le renouvellement du Diplôme européen des espaces protégés
octroyé au parc national de Berchtesgaden (Allemagne)

(adoptée par le Comité des Ministres le 16 septembre 2010,
lors de la 1091e réunion des Délégués des Ministres)

Le Comité des Ministres, en vertu de l’article 15.a du Statut du Conseil de l'Europe,

Vu la Résolution Res(65)6 instituant le Diplôme européen pour certains paysages, réserves et monuments naturels protégés, telle qu’amendée par la Résolution CM/ResDip(2008) 1 concernant le règlement révisé du Diplôme européen des espaces protégés ;

Vu la Résolution Res(90)14 concernant l’octroi du Diplôme européen au parc national de Berchtesgaden (République fédérale d’Allemagne) ;

Considérant le rapport de l’expert présenté à la réunion du Groupe de spécialistes sur le Diplôme européen des espaces protégés les 4 et 5 mars 2010 ;

Vu les propositions du Comité permanent de la Convention de Berne,

Renouvelle le Diplôme européen des espaces protégés octroyé au parc national de Berchtesgaden (République fédérale d’Allemagne) jusqu’au 18 juin 2020 ;

Assortit le renouvellement des neuf recommandations suivantes :

1. préparer et adopter d’ici 2012 un nouveau plan de gestion comportant des objectifs quantitatifs à atteindre au cours de la période suivante et prévoir, à cet effet, les ressources financières et humaines nécessaires ;

2. inclure dans le plan une disposition permettant de poursuivre un programme global de recherche à long terme, en étroite collaboration avec d'autres zones alpines protégées et d'autres réseaux pertinents ;

3. préparer des plans sectoriels, faisant partie intégrante du nouveau plan de gestion et prenant en compte le contexte de l’évolution climatique, pour les activités et l’utilisation des ressources compatibles avec les objectifs de conservation. Une attention particulière devra être portée aux points suivants :

a. les activités militaires ;

b. les loisirs et la promotion d’un tourisme vert, notamment en coopération avec l’organisation des guides de montagne ; prévoir des formations spécifiques à l’intention des guides ;

c. les infrastructures pour les visiteurs, le marquage des chemins, l’utilisation et l’entretien des chalets de montagne ;

d. l’utilisation des pâturages d’altitude l’été, y compris leur approvisionnement en eau ;

e. la gestion des ressources en eau, en tenant compte des besoins des collectivités environnantes ;

4. poursuivre en conséquence la transformation des forêts d’épicéa en forêts mixtes jusqu’à l’intégration de la zone d’intervention dans la zone centrale ;

5. poursuivre les interventions ciblées visant à contrôler la prolifération des scolytes, mais sans élargir la zone de gestion des scolytes, et maintenir à un niveau acceptable les pressions exercées sur la vie sauvage ;

6. anticiper et favoriser le retour naturel des grands carnivores dans la zone du parc et sensibiliser la population aux bénéfices qu’elle peut en attendre ; élaborer une stratégie et un plan d’action pour traiter cette question, y compris des mesures de protection des troupeaux et la formation des bergers ;

7. poursuivre la collaboration avec l’administration autrichienne (Amt der Salzburger Landesregierung) et le parc naturel et développer des synergies avec la réserve de biosphère des Alpes de Berchtesgaden et le réseau Natura 2000 ; promouvoir les échanges de bonnes pratiques de gestion avec d'autres espaces alpins protégés ;

8. construire et équiper le centre « Haus der Berge » du parc ; octroyer les ressources en personnel permettant d’utiliser pleinement son potentiel à des fins d’information, comme centre de formation et pour la promotion des biens et des services du parc ;

9. continuer à promouvoir la mise en place d’un système de transport public à l’intérieur du parc et dans les territoires protégés adjacents ; élaborer une stratégie visant à réduire la circulation des véhicules privés en direction du parc et à l’intérieur de celui-ci.



 Haut de page

 

  Documents liés
 
   Réunions
 
   Documents connexes