Résolution CM/ResDip(2010)3
concernant le renouvellement du Diplôme européen des espaces protégés
octroyé au parc régional de Migliarino, San Rossore et Massaciuccoli (Italie)

(adoptée par le Comité des Ministres le 16 septembre 2010,
lors de la 1091e réunion des Délégués des Ministres)

Le Comité des Ministres, en vertu de l’article 15.a du Statut du Conseil de l’Europe,

Vu la Résolution Res(65)6 instituant le Diplôme européen pour certains paysages, réserves et monuments naturels protégés, telle qu’amendée par la Résolution CM/ResDip(2008)1 concernant le règlement révisé du Diplôme européen des espaces protégés ;

Vu la Résolution ResDip(2005)16 concernant l’octroi du Diplôme européen au parc régional de Migliarino, San Rossore et Massaciuccoli (Italie) ;

Prenant en considération le rapport de l’expert tel que présenté à la réunion du Groupe de spécialistes sur le Diplôme européen des espaces protégés les 4 et 5 mars 2010 ;

Vu les propositions du Comité permanent de la Convention de Berne,

Renouvelle le Diplôme européen des espaces protégés octroyé au parc régional de Migliarino, San Rossore et Massaciuccoli (Italie) jusqu’au 15 juin 2020 ;

Assortit le renouvellement des dix recommandations suivantes :

1. veiller à ce que les nouvelles activités ou nouveaux développements ne portent pas préjudice au patrimoine naturel et paysager ;

2. poursuivre les mesures de contrôle des daims et des sangliers ;

3. prendre en compte la conservation de la nature dans la gestion de l’eau, en particulier dans la mise en œuvre des mesures hydrologiques ;

4. inclure plus activement les valeurs naturelles dans la gestion des zones situées hors des réserves naturelles, notamment dans les zones forestières et agricoles ;

5. accélérer la mise en œuvre des mesures destinées à limiter les impacts négatifs sur le lac de Massaciuccoli, en particulier la pollution d’origine agricole et poursuivre l’amélioration de la qualité des eaux du lac ;

6. poursuivre et consolider les mesures destinées à mieux protéger les dunes côtières et en faire connaître la valeur ;

7. continuer la lutte contre les espèces exotiques envahissantes ;

8. saisir toutes les opportunités d’améliorer les possibilités de passage de la faune sous ou sur les routes et voies ferrées ;

9. limiter les émissions sonores dans les zones vouées à la détente ;

10. achever la relocalisation des activités artisanales aux abords du lac de Massaciuccoli.



 Haut de page

 

  Documents liés
 
   Réunions
 
   Documents connexes