Résolution CM/ResDip(2010)2
concernant le renouvellement du Diplôme européen des espaces protégés
octroyé à la réserve nationale de la biosphère de l’Oka (Fédération de Russie)

(adoptée par le Comité des Ministres le 16 septembre 2010,
lors de la 1091e réunion des Délégués des Ministres)

Le Comité des Ministres, en vertu de l’article 15.a du Statut du Conseil de l’Europe,

Vu la Résolution Res(65)6 instituant le Diplôme européen pour certains paysages, réserves et monuments naturels protégés, telle qu’amendée par la Résolution CM/ResDip(2008)1 concernant le règlement révisé du Diplôme européen des espaces protégés ;

Vu la Résolution Res(94)24 concernant l’octroi du Diplôme européen à la réserve nationale de la biosphère de l’Oka (Fédération de Russie) ;

Prenant en considération le rapport de l’expert tel que présenté à la réunion du Groupe de spécialistes sur le Diplôme européen des espaces protégés les 4 et 5 mars 2010 ;

Vu les propositions du Comité permanent de la Convention de Berne,

Renouvelle le Diplôme européen des espaces protégés octroyé à la réserve nationale de la biosphère de l’Oka (Fédération de Russie) jusqu’au 5 septembre 2019 ;

Assortit le renouvellement de la condition suivante :

1. veiller à ce que les éventuelles mesures de régionalisation ou de privatisation n’influent pas négativement sur le statut de protection actuel de la réserve ; 

Assortit le renouvellement des cinq recommandations suivantes :

1. poursuivre les efforts réalisés au cours des cinq dernières années pour doter la zone diplômée de moyens suffisants de fonctionnement de recherche scientifique ;

2. conserver les habitats et la population du desman  :

- en étendant la réserve en direction du sud-est dans la zone de Lopata, jusqu’à la rivière Pra, afin d’inclure des prairies inondables typiques qui ne sont pas encore représentées dans la réserve, des bras morts et une portion de rive de l’Oka ;

- en incluant les habitats optimaux du desman situés actuellement à proximité mais à l’extérieur de la zone diplômée.

En outre, l’attribution à la réserve nationale de la biosphère de l’Oka des prairies de fauche situées sur la rive gauche de la rivière Pra, au sud des carrés 169 à 171 de la partie forestière centrale, devrait aussi être encouragée ; 

3. prévoir les ressources suffisantes pour élever le niveau d’éducation et d’information du public, et pour développer les liens avec les communautés locales, en tirant parti des atouts de la réserve et des nombreux résultats scientifiques disponibles. Des efforts supplémentaires devraient être faits par les autorités en vue de mettre à disposition des matériels pédagogiques appropriés, notamment au jeune public ;

4. poursuivre les mesures de revitalisation de l’habitat du desman dans la plaine de l’Oka ;

 

5. un plan de gestion de la réserve devrait être produit et mis en œuvre dans les délais les plus brefs.



 Haut de page

 

  Documents liés
 
   Réunions
 
   Documents connexes