Résolution CM/ResDip(2010)1
concernant le renouvellement du Diplôme européen des espaces protégés
octroyé à la réserve nationale de la biosphère de Teberda (Fédération de Russie)

(adoptée par le Comité des Ministres le 16 septembre 2010,
lors de la 1091e réunion des Délégués des Ministres)

Le Comité des Ministres, en vertu de l’article 15.a du Statut du Conseil de l’Europe,

Vu la Résolution Res(65)6 instituant le Diplôme européen pour certains paysages, réserves et monuments naturels protégés, telle qu’amendée par la Résolution CM/ResDip(2008)1 concernant le règlement révisé du Diplôme européen des espaces protégés ;

Vu la Résolution Res(94)23 concernant l’octroi du Diplôme européen à la réserve nationale de Teberda (Fédération de Russie)  ;

Prenant en considération le rapport de l’expert tel que présenté à la réunion du Groupe de spécialistes sur le Diplôme européen des espaces protégés les 4 et 5 mars 2010 ;

Vu les propositions du Comité permanent de la Convention de Berne,

Renouvelle le Diplôme européen des espaces protégés octroyé à la réserve nationale de la biosphère de Teberda (Fédération de Russie) jusqu’au 5 septembre 2019 ;

Assortit le renouvellement des trois conditions suivantes :

1. les équipements touristiques situés en zone protégée près de Dombaï ne seront ni agrandis, ni développés. La coopération entre le directeur de la zone diplômée et la société gestionnaire des équipements touristiques sur des projets techniques d’intérêt commun devrait être confortée ;

2. toute dépose de skieurs par hélicoptère continuera d’être interdite ;

3. les éventuelles mesures de régionalisation ou de privatisation ne devront en aucun cas influer négativement sur le statut de protection actuel de la réserve ;

Assortit le renouvellement des six recommandations suivantes :

1. le plan de gestion devrait être finalisé et mis en œuvre ;

2. tout sera mise en œuvre pour mettre à disposition les moyens nécessaires au maintien et, si possible, à l’amélioration du bon fonctionnement de la réserve ; 

3. les activités d’information et d’éducation devraient continuer d’être renforcées dans la mesure du possible. Le nouveau musée de Teberda devrait être une vitrine à la hauteur de la valeur patrimoniale exceptionnelle de la réserve ;

4. les activités de recherche scientifique devraient être poursuivies et les résultats nécessaires à la gestion des milieux devraient être diffusés. Les moyens nécessaires devraient être mis à disposition des gestionnaires afin de leur permettre de faciliter l’accès des scientifiques et visiteurs étrangers aux travaux de la zone diplômée dans des langues appropriées ;

5. la coopération avec les autorités de conservation de la nature de Géorgie devrait être poursuivie et renforcée en vue de la création d’une zone protégée transfrontière ;

6. les autorités devraient faire en sorte que le Polygone du Caucase, qui a été officiellement créé en février 2010, devienne effectif.



 Haut de page

 

  Documents liés
 
   Réunions
 
   Documents connexes