Résolution CM/ResDip(2008)8
concernant le renouvellement du Diplôme européen des espaces protégés
au Parc naturel germano-luxembourgeois (Allemagne/Luxembourg)

(adoptée par le Comité des Ministres le 2 juillet 2008,
lors de la 1031e réunion des Délégués des Ministres)

Le Comité des Ministres, en vertu de l’article 15.a du Statut du Conseil de l’Europe,

Vu la Résolution (65) 6 instituant le Diplôme européen, telle qu’amendée par la Résolution CM/ResDip(2008)1 concernant le règlement révisé du Diplôme européen des espaces protégés ;

Vu la Résolution (73) 33 concernant l’octroi du Diplôme européen au Parc naturel germano-luxembourgeois (Allemagne/Luxembourg) ;

Prenant en considération le rapport de l’expert présenté à la réunion du Groupe de spécialistes sur le Diplôme européen des espaces protégés des 17 et 18 mars 2008 ;

Vu les propositions du Comité permanent de la Convention de Berne ;

Renouvelle jusqu’au 25 octobre 2013 le Diplôme européen des espaces protégés au Parc naturel germano-luxembourgeois ;

Assortit le renouvellement des conditions suivantes :

– à l’initiative des Etats concernés, remettre dès que possible en activité la commission intergouvernementale ;

– entreprendre une réflexion fondamentale sur la mission, les objectifs à moyen terme et une future structure pour le Parc naturel germano-luxembourgeois ;

– définir un cahier des charges et une feuille de route pour la réalisation d’un plan de gestion global du Parc naturel germano-luxembourgeois, intégrant ceux des parcs naturels couvrant son territoire ; préparer le plan de gestion avant la prochaine échéance de renouvellement du Diplôme européen et assurer les moyens financiers nécessaires à sa mise en œuvre ;

Assortit le renouvellement des recommandations suivantes :

1. maintenir et renforcer la consultation et la collaboration des parties concernées par le bassin versant de l’Our et de la basse Sûre, en se concentrant sur les relations entre le Grand-Duché de Luxembourg et le Land de Rhénanie-Palatinat ;

2. poursuivre les activités de sensibilisation et d’information du public ;

3. encourager la rapide réalisation du parc naturel de Müllerthal-Kleine Luxemburger Schweiz et l’intégrer dans la mesure du possible au Parc naturel germano-luxembourgeois ;

4. trouver une solution pour permettre à la faune aquatique de passer ou de contourner l’obstacle du barrage hydroélectrique de Vianden ;

5. maintenir la vigilance concernant les activités de loisir et sportives (camping, escalade, canotage, etc.).


 Haut de page

 

  Documents liés
 
   Réunions
 
   Documents connexes