DECISION n° 5

ADOPTION EN REUNION

1092e réunion DH – 15 septembre 2010

Rubrique 4.3

- 379 affaires contre l’Ukraine

40450/04 Yuriy Nikolayevich Ivanov, arrêt du 15/10/2009, définitif le 15/01/2010

CM/Inf/DH(2007)30 (révisé en anglais seulement) et CM/Inf/DH(2007)33

(Voir Annexe pour la liste d’affaires dans le groupe Zhovner)

Décisions

Les Délégués,

1. rappellent que depuis 2004, le Comité des Ministres surveille l’exécution par l’Ukraine de plus de 300 arrêts concernant l’inexécution de décisions de justice internes ; rappellent de plus que l’absence de progrès dans la résolution de ce problème structurel a déjà donné lieu à deux résolutions intérimaires (CM/ResDH(2008)1 et CM/resDH(2009)159) et à un arrêt pilote de la Cour ;

2. rappellent en outre que, dans son arrêt pilote, la Cour a « souligné que l’Ukraine devrait mener sans délai les réformes spécifiques de sa législation et de sa pratique administrative afin de les mettre en conformité avec les conclusions de la Cour dans le présent arrêt et de se conformer aux exigences de l’article 46 de la Convention […] » et que « l’Etat défendeur devait adopter sans délai, et au plus tard dans l’année qui suit la date à laquelle l’arrêt devient définitif une voie de recours ou un ensemble de recours dans le système juridique national […] » ;

3. expriment leur profonde préoccupation de devoir constater que, bien que les autorités ukrainiennes se soient engagées à se conformer à l’arrêt pilote, aucune information tangible et concrète n’a été fournie sur l’élaboration d’une stratégie globale destinée à assurer le respect de l’arrêt et des délais qu’il comprend ;

4. soulignent que le manquement des autorités ukrainiennes à leur obligation d’adopter les mesures nécessaires continue de priver de nombreuses catégories de personnes, y compris de personnes vulnérables, d’une protection effective au niveau interne contre l’inexécution de décisions judiciaires, donnant lieu à de nombreuses requêtes devant la Cour ;

5. invitent instamment les autorités ukrainiennes à donner la priorité, au plus haut niveau politique, à l’élaboration d’une stratégie globale pour exécuter l’arrêt pilote, en particulier s’agissant du recours interne demandé par cet arrêt, et à informer sans plus de délai le Comité d’une telle stratégie ;

6. décident de reprendre l’examen de ces affaires à leur 1100e réunion (novembre-décembre 2010) (DH), à la lumière d’informations à fournir par les autorités et éventuellement d’un projet de résolution intérimaire à élaborer par le Secrétariat.

DECISION No. 5

ADOPTION AT THE MEETING

1092ndmeeting – 15 September 2010

Section 4.3

- 379 cases against Ukraine

40450/04 Yuriy Nikolayevich Ivanov, judgment of 15/10/2009, final on 15/01/2010

CM/Inf/DH(2007)30rev (English only) and CM/Inf/DH(2007)33

Interim Resolution CM/ResDH(2008)1, Interim Resolution CM/ResDH(2009)159

(See Appendix for the list of cases in the Zhovner group)

Decisions

The Deputies,

1. recalled that the Committee of Ministers has since 2004 been supervising the execution by Ukraine of more than 300 judgments regarding non-enforcement of domestic judicial decisions; further recalled that the lack of progress in resolving this structural problem has already given rise to two interim resolutions (CM/ResDH(2008)1 and CM/ResDH(2009)159) and a pilot judgment of the Court;

2. recalled further that in its pilot judgment, the Court “stresse[d] that specific reforms in Ukraine’s legislation and administrative practice should be implemented without delay in order to bring it into line with the Court’s conclusions in the present judgment and to comply with the requirements of Article 46 of the Convention[…]” and that “the respondent State must introduce without delay, and at the latest within one year from the date on which the judgement becomes final a remedy or a combination of remedies in the national legal system […]”;

3. expressed deep concern that although the Ukrainian authorities expressed their commitment to abide by the pilot judgment, no tangible and concrete information has been provided as to whether a comprehensive strategy has been developed with the aim of complying with the judgment and the deadlines set therein;

4. stressed that the Ukrainian authorities’ failure to adopt the necessary measures continues to deprive the broad categories of persons, including vulnerable people, of effective protection at domestic level against non-enforcement of judicial decisions, resulting in numerous applications to the Court;

5. strongly urged the Ukrainian authorities to give priority, at the highest political level, to devising a comprehensive strategy to implement the pilot judgment, in particular with regard to a domestic remedy as required by this judgment, and to inform the Committee of such a strategy without further delay;

6. decided to resume consideration of these items at their 1100th meeting (November-December 2010) (DH), in the light of information to be provided by the authorities and possibly on the basis of a draft Interim resolution to be prepared by the Secretariat.



 Haut de page

 

  Documents liés
 
   Réunions
 
   Documents connexes