Communiqué de presse - CG 025(2012)

Les propositions de mise en oeuvre de l'Alliance européenne des villes et des régions pour l'inclusion des Roms obtiennent un soutien international à Strasbourg

Strasbourg, 26.09.2012 – Des représentants de villes et régions européennes, d’institutions de l’UE, de réseaux internationaux et d’Organisations de Roms se sont réunis le 25 septembre au siège du Conseil de l’Europe à Strasbourg pour une réunion de consultation afin de discuter du rôle et de l’action de l’Alliance européenne des villes et des régions pour l’inclusion des Roms.

Après que la première pierre eut été posée pour la mise en place de cette Alliance au cours du Sommet des maires sur les Roms en septembre 2011, une nouvelle étape a été franchie ce mardi dans la mise en œuvre de ce projet. A l’ouverture de la réunion de consultation, Andreas Kiefer, Secrétaire Général du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe, a souligné le rôle essentiel des pouvoirs locaux en soulignant qu’« il est nécessaire de disposer d’un cadre paneuropéen propice à la coopération entre les collectivités locales et régionales favorables à l’inclusion des Roms ».

La réunion de consultation a donné aux participants l’occasion d’échanger leurs expériences et pratiques, d’examiner les possibilités de coopération et les moyens d’améliorer la participation des Roms aux processus de décision. Plusieurs exemples probants de politiques d’inclusion des Roms au niveau local dans différents pays européens ont été présentés, notamment un projet innovant dans le domaine de l’emploi réalisé par la ville autrichienne de Graz, un projet de logement et de relogement dans la ville italienne de Turin et dans la région espagnole de Madrid ou encore un projet mené à Lyon afin d’améliorer l’accès à l’école.

« Les différentes initiatives et politiques menées au niveau local doivent maintenant être mises en rapport intelligemment les unes avec les autres. Cela nous permettra de renforcer nos capacités et de contribuer à l’amélioration de la situation à la base », a souligné le Secrétaire Général du Congrès.

« Tous, y compris les Roms, doivent avoir accès aux services sanitaires et sociaux et bénéficier de conditions de vie décentes. L’encouragement de mesures spécifiques en faveur de cette population vulnérable ne peut aucunement être considéré comme un privilège. Les autorités locales ont un rôle fondamental à jouer pour sortir les Roms de la marginalisation et pour les intégrer dans la société. Le travail de l'Alliance s'appuiera sur l'expérience du Conseil de l'Europe pour mobiliser l'action au niveau local, notamment par le biais de notre programme de formation des médiateurs Roms», a souligné Jeroen Schokkenbroek, Représentant spécial du Secrétaire Général du Conseil de l’Europe pour les questions relatives aux Roms.

Les participants ont conclu que l’Alliance devait constituer un cadre flexible et collaboratif où peuvent avoir lieu des échanges, des formations et un apprentissage mutuel, où des programmes et des situations peuvent être évalués, où des projets peuvent être élaborés et où des villes et des régions peuvent renforcer leurs capacités, en particulier en matière de mise en œuvre de projets et de présentation de projets intégrés pour bénéficier de financements des fonds de l’Union européenne et d’autres donateurs.

L’Alliance va maintenant élaborer le programme de ses prochaines activités en s’inspirant des résultats de la réunion et en tenant compte des attentes, des besoins et des priorités exprimés, ainsi que des ressources disponibles. Elle recherchera notamment des moyens de coordination avec les initiatives et programmes existants et veillera à ce que son action contribue véritablement à une amélioration de la situation des Roms.

Contact presse :

Nikolai Atefie

Congrès des pouvoirs locaux et régionaux

Conseil de l’Europe

Tél: +33 (0) 39021-4258

Mail: nikolai.atefie@coe.int
Internet: www.coe.int/roma-alliance/fr

Division de Communication du Congrès
des pouvoirs locaux et régionaux
Tel: +33 (0)3 90 21 48 95
Fax:+33 (0)3 88 41 27 51
congress.com@coe.int
www.coe.int/congress



 Haut de page