Keith Whitmore : « La décentralisation, la démocratie et le développement sont d’excellents principes pour toute stratégie de sortie de crise »

      27.09.2012, Cadiz (Espagne) - « Au Congrès, nous sommes convaincus que la sortie de crise passe par les exigences de décentralisation, de démocratie et de développement », a déclaré Keith Whitmore lors de la 25e assemblée générale du Conseil des communes et régions d’Europe (CCRE) le 27 septembre à Cadix (Espagne). Il a souligné l’importance de reconnaître les collectivités locales et régionales en tant que « parties prenantes à part entière de la relance économique ».

      « Il faut que nous transformions la menace potentielle que la crise fait peser sur notre système démocratique en une occasion de changer, d’améliorer notre efficacité, de revoir les relations entre les différents niveaux politiques et de faire participer davantage la population à la gouvernance. En d’autres termes, la crise nous contraint à faire mieux », a-t-il conclu.

      La délégation du Congrès, présente à la 25ème Assemblée du CCRE comprenait également Jean-Claude Frécon, Vice-Président du Congrès, Andreas Kiefer, Secrétaire Général du Congrès, et Jean-Philippe Bozouls, Secrétaire exécutif de la Chambre des pouvoirs locaux.

      En outre, les participants à cette réunion ont eu l’occasion d’en apprendre davantage sur l’édition en cours de la Semaine européenne de la démocratie locale (SEDL) - une initiative annuelle du Congrès pour renforcer la démocratie locale à travers l'Europe - dans le cadre d’un stand d’information et de l’espace dédié aux intervenants.

      Discours de Keith Whitmore [anglais uniquement]



 Haut de page