Le Bureau du Congrès adopte un document de position pour une meilleure coordination des activités menées par le Conseil de l'Europe au niveau territorial

    Description: http://www.coe.int/InternetCPLRENewsPhotos/938240890_07.jpg
    Le Bureau du Congrès a adopté, quelques jours avant la fin de la présidence britannique, un document de position sur l’amélioration des activités du Conseil de l'Europe relatives à la démocratie locale et régionale, amélioration dont le Royaume-Uni, comme l’Ukraine qui l’avait précédé à la présidence et l’Albanie qui lui succédera, avait fait l’une de ses priorités. Le Congrès a participé à diverses réunions à haut niveau sur ce sujet, organisées par la présidence britannique ces derniers mois.

    Le Bureau s’est félicité du développement considérable des activités relatives à la démocratie locale et régionale ces deux dernières années, grâce à l’interaction accrue entre le Congrès et ses principaux partenaires, le Comité des Ministres, l’Assemblée parlementaire et la Conférence des ministres européens responsables des collectivités locales et régionales à la suite de la réforme du CdE. Il a réaffirmé qu’il souscrivait aux conclusions du rapport Chaves, adopté à l’unanimité lors de la Conférence ministérielle tenue à Kiev en 2011, et qu’il était résolu à mettre en œuvre l’agenda commun mentionné dans ce rapport. « Nous remercions la présidence britannique du vif intérêt qu’elle a porté aux questions locales et régionales.

    Nous sommes profondément convaincus de l’utilité d’une coopération renforcée et soutenons donc les propositions faites par le ministre Chaves dans son rapport, notamment l’idée que les acteurs du Conseil de l'Europe, qui ont chacun des méthodes de travail bien établies, devraient collaborer sur des sujets qu’ils considèrent prioritaires dans le domaine de la démocratie de proximité» a déclaré le Président du Congrès, Keith Whitmore.

    Le Bureau du Congrès propose que la réunion interinstitutionnelle , dont l’initiative revient au Secrétaire Général du Conseil de l'Europe, Thorbjørn Jagland, serve à resserrer encore les liens de coopération avec ses partenaires institutionnels dans ce secteur. « J’ai participé à ces réunions, qui témoignent du nouvel esprit de coopération et de transversalité régnant dans la Maison. Cet esprit favorise la coordination, la performance et la qualité, dans l’intérêt des citoyens européens », a conclu le Président du Congrès.



 Haut de page