18ème Session plénière du Congrès

      Strasbourg, 18 mars 2010

      « La Suisse est un ardent défenseur des travaux du Congrès », a déclaré Kathrin Hilber, conseillère d’Etat pour le canton de Saint-Gall

      18.03.2010 - Parlant au nom de la Présidence suisse du Comité des Ministres du Conseil de l'Europe, Kathrin Hilber, conseillère d’Etat pour le canton de Saint-Gall, a souligné l’importance de la contribution du Congrès au processus de réforme lancé par le Secrétaire Général Thorbjørn Jagland. « Le Comité des Ministres a appris récemment avec plaisir du Président en exercice Ian Micallef que le Congrès s’engageait à participer activement à ce processus. Nous attendons impatiemment des plans concrets qui renforceront l’approche stratégique de la mission du Congrès et fixeront l’ordre de priorité de ses activités », a-t-elle poursuivi.

      Mme Hilber a souligné ensuite que l’autonomie locale et la démocratie territoriale constituent des valeurs extrêmement importantes pour la Suisse, étant donné le caractère fédéral et largement décentralisé du pays. « Par conséquent, la Suisse est un ardent défenseur des travaux et du rôle du Congrès pour la promotion de la meilleure démocratie possible aux niveaux régional et local », a-t-elle ajouté. En ce qui concerne la conférence sur « la démocratie et la décentralisation » qui aura lieu les 3 et 4 mai à Saint-Gall, Mme Hilber a exprimé l’espoir que cette manifestation permettra « un débat stimulant sur des questions qui sont au cœur des préoccupations du Congrès ». Dans ce contexte, elle a également évoqué le monitoring effectué par le Congrès pour évaluer la situation de la démocratie locale et régionale dans les Etats membres, et notamment le rapport sur « la démocratie régionale en Suisse » qui a été adopté jeudi. « Les autorités suisses sont particulièrement satisfaites de ce que les conclusions de ce rapport sont tout à fait positives », a-t-elle conclu.



 Haut de page

 

  Documents liés
 
   Réunions