16ème Session plénière du Congrès du Conseil de l’Europe – Strasbourg (France)

      Discours de Luc Van den Brande, Président du Comité des régions de l'UE

      "Coopération Euro-méditerranéenne: le rôle des élus locaux et régionaux"

      Seul le texte prononcé fait foi

      Check against delivery

      Monsieur le Président, chers collègues,

      Permettez-moi d'adresser au nom du Comité des Régions mes sentiments sincères à l'égard du Président Mildon auquel un profond respect professionnel ainsi qu'une amitié et estime personnelle me lient. Le thème que nous allons débattre aujourd'hui est un des thèmes que nous uni de façon très profonde et pour lequel son apport et son inspiration ont été et continuent à être essentiels

      Monsieur le Président,

      Chers collègues,

      Le Comité des Régions a saisi l'occasion de la relance du dialogue euro-méditerranéen pour permettre aux élus territoriaux de devenir part active et institutionnelle du Partenariat, une occasion que l'ancien Processus de Barcelone n'avait jamais su véritablement offrir.

      Le rôle proactif des autorités régionales et locales a été finalement ressenti comme instrument novateur, capable d'apporter au dialogue un nouvel élan grâce à la force des acteurs réels sur le terrain qui peuvent apporter en complétant les politiques nationales.

      Je crois que dans le passé les politiques euro-méditerranéennes ont souffert d'une trop forte centralisation, ce qui les a empêchées souvent d'atteindre les citoyens. Au même moment, on peut aussi affirmer que la tentative d'intégration sud-sud a échoué, peut être parce que basée uniquement sur un dialogue intergouvernemental qui n'a pas donné espace au dialogue entre communautés, par le biais des élus locaux.

      Nous avons donc salué les conclusions de la réunion ministérielle de Marseille qui ont appuyé la proposition du CdR de créer une Assemblée Régionale et Locale Euro-méditerranéenne, afin d'apporter une dimension territoriale à la gouvernance de l'UpM, une échelle qui est pertinente pour fournir des solutions aux défis posés par la mondialisation.

      Tout comme l'APEM est devenue au fil des ans la dimension parlementaire du dialogue euro-méditerranéen, c'est à l'ARLEM de prendre sa place et jouer son rôle comme garante de la dimension territoriale; un rôle à jouer en partenariat avec les associations représentatives, car le succès de l'ARLEM est tel car pluriel.

      L'ARLEM, assemblée paritaire et permanente, sera le forum politique appelé à donner la voix aux quelque 80 membres, dont 10 indiqués par les associations européennes parmi les membres de l'UE, et contribuera à la fois à donner visibilité au Processus qui doit être perçu par les citoyens comme une contribution tangible à la solution des problèmes du quotidien.

      L'ARLEM fera participer – jusqu'à dans la définition des orientations stratégiques de l'UpM - les acteurs impliqués dans la mise en œuvre des projets identifiés. Nous imaginons une Assemblée capable de s'exprimer à la fois sur la gouvernance de l'UpM, et de créer, en même temps, des syntonies entre collectivités territoriales du nord et du sud sur des projets spécifiques, à travers l'échange des expériences respectives ou en identifiant les intérêts communs. L'ARLEM devra devenir un carrefour capable de mettre en contact les demandes et les offres de coopération décentralisée, une vitrine pour les projets de coopération à développer au niveau de gouvernance le plus approprié, un catalyseur de projets pour renforcer l'attractivité et la compétitivité des territoires.

      J'ai bien reçu la proposition de votre président d'associer le Congrès aux travaux de l'ARLEM: je suis en faveur car je suis intimement convaincu de la valeur ajoutée d'une coopération mutuelle à ce sujet. J'en informerai les organes compétents de l'ARLEM pour officialiser le statut d'observateur du Congrès; mais comptez déjà sur mon soutien personnel et mon invitation pour participer à Bruxelles, le prochain 14 mai, à la session inaugurale.

      Mesdames, messieurs,

      Toute l'Europe peut tirer profit de ce Partenariat, de même que tous les partenaires méditerranéens pourront tirer profit de l'expérience provenant de l'ensemble des régions et des villes de l'UE, sans s'arrêter au pourtour méditerranéen. En fait, ce Partenariat s'affirmera véritablement quand il aura conquis l'intérêt de tous les citoyens européens car le développement équilibré de la région euro-méditerranéenne est à la base d'un futur socio-économique durable et solide, pour tous les peuples des trois rives.

      Dear colleagues,

      One year ago, addressing this plenary session, I announced the intention of the Committee to draft an own initiative opinion on City Diplomacy. On 13 of February, the institution adopted this opinion unanimously stressing the vital and growing role of city diplomacy – a tool with which local authorities can promote social cohesion, environmental sustainability, conflict prevention, conflict resolution and post-conflict reconstruction and rehabilitation. I believe that local authorities can create a stable environment in which people can live together peacefully in a climate of democracy, progress and prosperity.

      At this very time, the Committee is working together with Cypriot local authorities in order to build up confidence measures between the two communities of Nicosia, right in the middle of the Mediterranean. But this approach is valid everywhere - south and east of Europe - because it is based on values that we all share.

      We, local and regional authorities, can contribute to breaking down barriers, building up democracy, supporting confidence measures, defending the rule of law and respect for human rights and minorities' rights – rights which must be respected by all Member States according to the Framework Convention, our main common point of reference to which we must subscribe, implement and ratify according the institutional setting of each country.

      One year ago - addressing this plenary session - I stressed that democracy, the rule of law and the promotion and respect of human rights are standing goals for all local politicians. In the last decades we have been promoting them - as Council of Europe, as European Union – in particular along our Eastern borders. This engagement must be kept high on our agenda because our fundamental values can't ever be taken for granted. For this reason, the CoR has recently been requested by the Commission and the Czech presidency to contribute to the Eastern Partnership initiative, bringing the voice of regional and local authorities in that area of the European Neighbourhood Policy too.

      With the same conviction we should together look southwards and promote the same values, starting from the consolidation of local democracy, since no geographical or political barrier should halt them.

      The window provided by the Union for the Mediterranean and the ARLEM can not be missed for this common purpose.

      Chers collègues,

      Je voudrais terminer mon propos avec un fort appel: la crise politique de ces jours au Moyen Orient ne doit pas réduire les ambitions de l'Union pour la Méditerranéenne, des ambitions qui avaient amené à Paris 43 pays partenaires à tourner la page du dialogue de Barcelone qui avait été un dialogue important, même courageux, mais hottage de la politique international.

      Avec l'UpM l'ancien processus de Barcelone a fait un pas important vers la dépolitisation du dialogue euro-méditerranéen.

      L'UpM, paritaire, inclusive et plus représentative, basée sur une volonté de progrès pour les citoyens à travers la réalisation de projets concrets au profit du développement régional et urbain, à développer sur le terrain notamment par les autorités régionales et locales, ne doit pas tomber dans le même piège dont le dialogue de Barcelone s'est arrêté.

      J'appelle par conséquent les responsables régionaux et locaux qui ont à cœur le futur de ce dialogue à mobiliser leurs partenaires des trois rives à ce que les gouvernements des pays concernés confirment leurs engament pris à faveur d'un volet territorial, en facilitant le démarrage des travaux de l'ARLEM avec la nomination de leurs membres respectifs.

      Merci



 Top

 

  Related Documents
 
   Meetings